Assistance E-connecteur

Comment un client de la boutique en ligne est identifié dans la gestion commerciale ?


Avec EBP OpenLine, Sage Ligne 100, Wavesoft, Ciel, QuadraFACT :

Si un client existe déjà avec au moins l'un des trois champs suivants, le client importé est affecté à ce compte :

  • l'adresse email 
  • le numéro de téléphone (si disponible) (N'est pas pris en compte le format du numéro  (04.90 ou 0490 ou 0490)( "." ou  "espace" ou "/") , (par contre +33.4 et 04 sont différents)( utilisation du symbole "+" dans le N°)
  • le numéro de portable (si disponible) (idem)

S'il y a correspondance, la fiche client de la gestion commercial est mise à jour, sinon le compte client est créé.


Notez que si une commande n'est pas affectée au bon tiers, c'est que la qualité des données en gestion commerciale est mauvaise. Une adresse email et un numéro de téléphone sont forcément uniques. Si une commande n'est pas affectée au bon tiers, c'est que ce dernier a soit le téléphone, soit l'email, partagé avec un autre tiers. C'est bien sûr un cas qui ne devrait pas arriver, vous devez corriger les données erronées en gestion commerciale, car un téléphone ou un email étant uniques, s'ils sont communs à plusieurs tiers c'est que les tiers doivent être fusionnés et être remplacés par des adresses de livraison ou des contacts au sein d'un même tiers. Cela dépends des fonctionnalités de votre gestion commerciale.


 basée sur les informations de facturation issues de la commande Prestashop.


Ex : l'utilisateur A de la Société Ghost Capture, passe une commande pour le compte de la société, en livraison à son nom propre. Le connecteur va alors chercher les informations dans le tiers ERP, par rapport aux informations de facturation "Scté Ghost Caputre" , sans prendre en compte l'email , ou N° de téléphone de l'adresse personnelle de livraison 


-------------



Avec EBP Gescom Exchange (Gestion commerciale v13.1 et sup.) :

Tout d'abord la raison sociale, si elle n’est pas spécifiée, alors elle est reconstituée à partir du nom et du prénom.

Si un client avec le même « identifiant web » est trouvé dans la base, ce client est utilisé.
Si aucun client n’est retrouvé sur la base des deux critères (identifiant web et raison sociale), alors on recherche le premier contact avec l’adresse e-mail indiquée.
Si un tel contact existe, alors on retrouve le client auquel est rattaché ce contact.

Si le client existe déjà :

  • Seul l’identifiant web est mis à jour dans la fiche client. Les autres informations sont inchangées.
  • Si un email est précisé, mais qu’aucun des contacts déjà rattachés au client n’a cette adresse email, un nouveau contact est alors créé sur la base des informations de facturation.
  • Si l’adresse email n’est pas indiquée, rien n’est fait au niveau des contacts.


Si le client n’existe pas :

  • Un nouveau client est créé à partir de toutes les informations fournies dans la pièce de vente.
  • Si un email est précisé, alors un contact principal rattaché au nouveau client est créé.




Cette réponse a-t-elle été utile ? Oui Non

Envoyer vos commentaires
Nous sommes désolés de ne pas avoir pu répondre à votre question. Aidez-nous à améliorer cet article grâce à vos commentaires.